« Réalité masquée #1 »

« Réalité masquée #01 », 2016. Papier Pearl contrecollé sur Dibond 2mm, 50 cm x 60 cm x 0,2 cm. Edition 30 exemplaires.

Les retouches numériques révélées, finalement nous nous cachons tous sous un masque.

Dans Réalité Masquée, Mark Daovannary détourne la fonction de la retouche photographique. Il révèle ce qui habituellement est dissimulé dans les photos de mode : les détails d’un visage ou d’un corps qui ne répondent pas aux codes esthétiques actuels. Les silhouettes ici représentées deviennent fantômatiques, presque horrifiques. Mark questionne ainsi la singularité des individus. Peut-on encore parler d’identité si les particularités et les « défauts » qui la composent sont masqués ?

300 

Ajouter aux favoris Adding to wishlist Added to wishlist

« Réalité masquée #01 », 2016. Papier Pearl contrecollé sur Dibond 2mm, 50 cm x 60 cm x 0,2 cm. Edition 30 exemplaires.

Les retouches numériques révélées, finalement nous nous cachons tous sous un masque.

Dans Réalité Masquée, Mark Daovannary détourne la fonction de la retouche photographique. Il révèle ce qui habituellement est dissimulé dans les photos de mode : les détails d’un visage ou d’un corps qui ne répondent pas aux codes esthétiques actuels. Les silhouettes ici représentées deviennent fantômatiques, presque horrifiques. Mark questionne ainsi la singularité des individus. Peut-on encore parler d’identité si les particularités et les « défauts » qui la composent sont masqués ?